»L’opposition ne se résume pas à la volonté d’un parti politique » estime Ahmed Tidiane Sylla de l’UFR

tidiane-770x470Depuis quelques semaines  le torchon ne cesse de brûler entre l’UFR et ses anciens partenaires de l’opposition. Pour l’opposition Républicaine le parti de Sidya ne fait plus partie de son bord depuis que ce dernier a été nommé Haut représentant du chef de l’Etat. Le chargé de communication de l’UFR soutient qu’il n’y a  pas débat autour de cette question. Pour Ahmed Tidiane Sylla  tout ça n’est qu’une manœuvres de l’UFDG.

Monsieur Sylla , l’UFR est de la mouvance ou l’opposition?

La question ne se pose pas dans tête des gens. L’UFR a déclaré qu’elle est de l’opposition mais pas celle républicaine. Nous sommes de l’opposition. L’opposition est plurielle. L’opposition ne se résume pas à la volonté d’un parti politique   . Nous avons décidé de travailler avec le gouvernement et je crois que c’est claire.

UFR reste donc dans l’opposition même si son président est représentant du chef de l’Etat?

C’est pas une première . Vous avez beaucoup d’exemples sur ça . Abdoulaye Wade a été ministre d’Etat au Sénégal d’ Abdou Diouf et après il s’est présenté et l’a battu aux élections. En Cote d’Ivoire Ouattara avait quatre ministres dans le gouvernement Gbagbo. On ne pouvait pas dire que Outtara n’était pas de l’opposition. Morgane TSanguiraye était premier ministre de Mougabé. Il était de l’opposition. Il y a de tas d’exemple.Nous avons décidé de travailler avec le gouvernement mais nous sommes de l’opposition.

L’UFDG affirme que parfois c’est le RPG qui vous cède des places pour les démembrements et parfois c’est l’opposition est ce qu’il n’ y a pas une contradiction?

Si ça dérange que ça dérange . ça ne nous regarde pas . C’est l’UFDG qui se plaint . Nous ne nous plaignons pas . Nous nous sentons bien dans cette  position. C’est pourquoi quand elle parle nous ne l’écoutons pas. Le plus important pour nous , ce que nous continuons à suivre notre chemin. Là ou nous étions pas d’accord nous avons fait des réclamations et la CENI a suspendu les travaux. Ils avaient décidé de quitter les démembrements de la CENI et ils ont fait un rétropédalage pour revenir encore. Si le leader de l’UFDG a des problèmes  qu’il les règle. Nous nous n’avons des problèmes . C’est pas un parti qui est né de dernières pluies  qui va nous dire ce que nous devons faire . L’UFR a été crée depuis 1992. Nous n’avons de leçons à recevoir de personne.

Vous êtes opposés à qui? Au pouvoir ou à l’opposition?

L’opposition est plurielle . Vous pouvez travailler avec le gouvernement et être de l’opposition. Il y a eu Kibaki et Odinga au Kenya. Chirac était premier ministre de Mitterand. Aujourd’hui l’UFR est de plus en plus fort sur le terrain. Et cette force continue à les déranger . Ils n’ont rien à dire. Il n’appartient pas à un parti de décréter que nous sommes de l’opposition ou pas.

L’UFDG se vante de recruter dans votre camp.

C’est vraiment ridicule. La transhumance politique ça se fait dans tous les partis. Certains vont d’autres viennent. Je crois aujourd’hui le fait qu’on a quitté cette opposition Républicaine dérange beaucoup notamment l’UFDG; Ils montent des plaintes par ci par là. C’est vrai  qu’un des fédéraux nommé Taylor  a quitté le parti. Mais aujourd’hui les choses sont claires . Nous avons décidé de mettre à l’écart tous les responsables qui dormaient lors de l’élection présidentielle . Les remous ont commencé à la base . Les restructurations ont commencé . Certains responsables fédéraux comme Taylor ont décidé de rejoindre d’autres formations politiques en se présentant comme responsable fédéral avant que le changement ne les touche. Le dernier samedi vous avez vu madame Boiro a quitté l’UFDG pour l’UPR; C’est des choses qui arrivent dans tous les partis . Cela ne nous dérange pas . Le plus important ce que l’UFR reste forte consistante  et suit son chemin. Nous , nous savons ce que nous voulons.

L’UFR va t-elle nouer une alliance électorale avec le RPG lors des communales à venir.

Les discussions n’ont pas commencé mais ce n’est pas exclu. Nous espérons que nous nous mettrons d’accord de cette alliance pour avoir des communes . Le moment venu on en parlera .

Propos recueillis par Doura

 

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*