Cellou Dalein prêt à renoncer à une partie de son budget pour sauver l’école guineenne

La grève des enseignants s’invite dans les états majors de partis politiques. La présidence a un budget colossal de plusieurs dizaines de milliards par an. Et beaucoup d’observateurs pensent que les décideurs devraient faire des sacrifices pour contenter les enseignants. Cellou Dalein Diallo qui a un budget de 5 milliards par an de chef de file de l’opposition a annoncé être à renoncer à une partie de ce budget pour sauver l’école Guinéenne. Il a invité la présidence , la Primature et l’ assemblée nationale de faire de même.

Même si on utilisait les budgets de souveraineté du Président de la République, du Premier Ministre, du président de l’Assemblée nationale, en tout cas moi en tant que chef de file de l’opposition, je suis prêt à renoncer à une partie de mon budget pour satisfaire les revendications des enseignants pour que nos enfants aillent à l’école et si M. Alpha Condé, Claude Kory Kondiano, Mamadi Youla font la même chose et puis on arrête les détournements, on aura un résultat nécessaire pour régler la crise.

C’est une piste que les négociateurs devraient voir. Le gouvernement qui parle de problèmes de trésorerie dit qu’il est incapable de faire face à cette demande sociale.

D’autres pensent que le gouvernement devrait réduire son train de vie pour sauver l’école Guinéenne. Certains syndicalistes ont même suggéré au pouvoir de revendre certains véhicules qui coûtent jusqu’à 500 millions par unité.

Yayé Barry

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*