Accueil » International » Urgent: Trump limoge Tillerson

Urgent: Trump limoge Tillerson

media

Depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, la liste des responsables qui ont démissionné, ont été contraints de partir ou ont tout simplement été mis à la porte commence à être longue. On a appris ce mardi 13 mars 2018 par un tweet présidentiel le départ de Rex Tillerson, secrétaire d’Etat. Mike Pompe, directeur de la CIA, prend la relève à la tête de la diplomatie américaine.

 

La semaine dernière, c’était Gary Cohn, le conseiller économique du président Donald Trump, qui démissionnait. Ce mardi, c’est au tour du ministre des Affaires étrangères Rex Tillerson d’être limogé.

Son départ était pressenti depuis des semaines. Le président américain l’a confirmé sur son réseau social préféré. Donald Trump informe que Mike Pompeo, directeur de la CIA, est son nouveau secrétaire d’Etat.

« Il fera un travail fantastique ! Merci à Rex Tillerson pour ses services ! Gina Haspel deviendra la nouvelle directrice de la CIA, la première femme choisie à ce poste. Félicitations à tous ! », écrit M. Trump sur Twitter.

« Le secrétaire n’a pas parlé avec le président ce matin et il ignore les raisons (de son limogeage), mais il est reconnaissant d’avoir pu servir, et continue à penser que servir le public est une tâche noble qu’il ne faut pas regretter », a réagi Steve Goldstein, un haut responsable du département d’Etat.

Nous nous entendions bien mais nous avions des désaccords »

Depuis les jardins de la Maison Blanche, le président américain a évoqué Rex Tillerson. « Nous nous entendions bien mais nous avions des désaccords, a lancé M. Trump. Quand vous regardez l’accord sur le nucléaire iranien, je pensais qu’il était horrible, il pensait qu’il était OK. »

« En tant que directeur de la CIA, Mike a mérité les éloges des membres de nos deux partis en renforçant notre collecte de renseignements, en modernisant nos capacités offensives et défensives et en tissant des liens étroits avec nos alliés de la communauté du renseignement », peut-on lire dans un communiqué.

Rex Tillerson, ex-PDG de la compagnie pétrolière Exxon Mobil, avait pris la tête du département d’Etat américain à l’arrivée du candidat républicain Donald Trump à la Maison Blanche en janvier 2017. Il s’agirait désormais de renouveler l’équipe diplomatique aaméricaine avant les négociations avec la Corée du Nord.

Quant à Gina Haspel, elle était jusqu’à présent directrice adjointe de la Central Intelligence Agency (CIA). Son ancien patron, qui prend la tête de la diplomatie américaine, s’est déclaré « profondément reconnaissant ».

Rfi

À propos L'Equipe de la Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*