Un opposant condamné à 18 mois de prison pour outrage à Alpha Condé

Alpha Condé lors d'une réunion à Bruxelles, le 7 octobre 2017

Le tribunal de première instance de Kaloum a condamné Ibrahima Sori Camara, membre de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), à une peine de 18 mois de prison. L’opposant était poursuivi pour outrage, diffamation à l’encontre du président Alpha Condé.

Tout est parti d’une vidéo publiée sur Facebook, attribuée à Ibrahima Sori Camara, militant de l’UFDG principal parti d’opposition guinéenne.

L’auteur de la vidéo faisait état, la veille d’une manifestation de l’opposition, d’une réunion tenue au palais présidentiel en présence du chef de l’État planifiant des attaques lors des marches de l’opposition dans la capitale, Conakry.

 

M. Camara a été mis sous mandat de dépôt après avoir été entendu par le bureau des investigations judiciaires.

La justice guinéenne le poursuit pour outrage, diffamation à l’encontre du chef de l’État guinéen.

Le tribunal de première instance de Kaloum l’a condamné lundi à 18 mois de prison et au paiement d’une amande de deux millions de francs guinéens.

Ses avocats ont annoncé qu’ils feront appel.

Afp

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*