Accueil » Politique » Comité de suivi: les lignes commencent à bouger

Comité de suivi: les lignes commencent à bouger

 

La 23ème session du comité de suivi de la mise en œuvre de l’accord politique du 12 octobre 2016 s’est tenue ce lundi 7 mai 2018, dans la salle de conférence du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation.

Comme d’habitude, les membres du comité ont répondu massivement à l’invitation qui leur a été faite par le ministre Bouréma Condé, par ailleurs président dudit comité. Il s’agit des représentants de la Mouvance, de l’Opposition républicaine, de l’Alliance républicaine (UFR et ses alliés), de la Société civile, de la CENI, de la Communauté internationale et des membres des commissions techniques.

 

Au menu de cette 23ème session, il y avait une nouvelle fois le contentieux électoral, l’audit du fichier électoral et l’examen de la loi sur la CENI.

 

Pour la résolution des différends électoraux, les experts de la communauté internationale ont fait des propositions de négociations sur la base des résultats validés par les TPI et proclamés par la CENI. Ce qui, à leurs yeux, éviterait de s’écarter du cadre légal. Le comité restreint devrait se réunir ce mercredi pour une nouvelle séance de travail.

 

En ce qui concerne les deux derniers sujets, il faut noter, avec satisfaction, que la commission qui est constituée au niveau du parlement entre les trois groupes parlementaires, est en train de travailler pour une proposition écrite à mettre sur la table.

 

Le ministre Bouréma Condé a insisté sur la nécessité de mettre un terme à la situation de léthargie qui prévaut actuellement dans toutes les collectivités locales du pays. Ce qui les empêche d’avoir des financements pour leurs projets de développement ou de recouvrer leurs recettes traditionnelles.

 

L’honorable Deen Touré de l’UFR (Alliance républicaine) , l’honorable Cellou Baldé de l’UFDG (Opposition républicaine) et l’honorable Amadou Damaro Camara du RPG Arc-en-ciel (Mouvance présidentielle, ont, dans leurs interventions respectives, rassuré les membres du comité de suivi de l’accord politique et le peuple de Guinée tout entier quant à leur engagement patriotique.

 

Au terme de cette 23ème session du comité de suivi de l’accord, l’on peut se réjouir du fait que les lignes commencent réellement à bouger pour sortir la Guinée et les Guinéens de cette crise politique qui n’a que trop duré.

Au nom du chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé et de son Premier ministre Mamady Youla, le ministre Bouréma Condé a remercié tous les participants pour leur disponibilité habituelle.

 

Avec le Service Communication du MATD

À propos L'Equipe de la Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*