Accueil » Politique » Grève en Guinée: Alpha Condé se dit prêt à écouter la «majorité silencieuse»

Grève en Guinée: Alpha Condé se dit prêt à écouter la «majorité silencieuse»

Depuis près d’un mois, les écoles guinéennes sont fermées pour cause de grève des enseignants. Ce jeudi 8 mars, le président Alpha Condé venu présider la Journée internationale des droits des femmes au Palais du peuple, siège de l’Assemblée nationale à Conakry, a été hué par des centaines de femmes aux cris de « nos enfants à l’école ». Il s’est finalement adressé à un public clairsemé, puisque la majorité des femmes avaient quitté la salle pour boycotter son discours qui leur était pourtant destiné.

Je vais dire d’abord aux élèves et à la jeunesse de Guinée que la jeunesse a toujours raison. Croyez-moi, d’abord en tant que professeur, ensuite en tant que président, ce n’est pas de gaieté de cœur que je vais voir les enfants rester à la maison et non pas aller à l’école. Aujourd’hui, j’ai commencé à écouter ce que nous appelons la majorité silencieuse : les femmes, les jeunes. Les jeunes ne savent pas dans les 5 ans passés comment l’école a changé, combien d’écoles ont été construites, mais comme il y a beaucoup de désinformations, vous ne savez pas, mais alors vous allez commencer à savoir. Je vais donc consacrer ces jours à écouter la majorité silencieuse, je vais rencontrer les magistrats, les médecins, les transporteurs. Après cela, je prendrai mes responsabilités. Ça veut dire, je vais faire un grand remaniement ministériel et mettre des ministres qui sont à l’écoute des populations et qui se préoccupent de leurs problèmes.
Rfi

À propos L'Equipe de la Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*