Accueil » Politique » Choix du premier ministre: les coordinations Mandingue et Basse Guinée sont à couteaux tirés

Choix du premier ministre: les coordinations Mandingue et Basse Guinée sont à couteaux tirés

C’était en 2010 entre les deux tours de la présidentielle. Le candidat Alpha Condé scelle une alliance avec la coordination de la Basse Guinée dirigé à l’époque par Facinet Touré. Dans l’Alliance,  ils se sont entendus que la Primature , les affaires religieuses et 25% membres du gouvernement et des diplomates reviennent aux fils de la Basse Guinée. Une première en Guinée. Mais l’accord couvrait l’espace de 2010 à 2015.

En 2018 , la coordination de la Basse Guinée a rappelé à Alpha Condé  de respecter le pacte de 2010. Mais la coordination Mandingue ,  vue les résultats peu élogieux de la gouvernance d’Alpha Condé préfère un premier ministre qui n’a pas d’ambition politique pour 2020. En clair, un premier ministre technocrate qui puisse inverser la situation économique d’ici 2020. On apprend que cette coordination a même proposé des noms à Alpha Condé.

La coordination de la Basse Guinée , elle aussi a proposé des noms comme ceux de Kiridi Bangoura, Cheikh Amadou Camara et Fodé Bangoura. Mais le nom qui revient de plus est celui Kassory Fofana. Selon nos informations il est en pôle position pour occuper la Primature. Mais la coordination Mandingue aurait mis Alpha Condé en garde contre une telle nomination. Pour elle , l’ancien puissant ministre de l’économie de Conté a des ambitions pour remplacer Alpha Condé en 2020 et il est hors de question de sacrifier le Rpg.

L’équation semble très difficile pour Alpha Condé. Il fait face à une pression énorme de ces coordinations régionales qui ont pu prendre la République en otage.

Doura

À propos L'Equipe de la Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*