Accueil » Guinee » Les Guinéens espèrent le retour au calme après des manifestations meurtrières

Les Guinéens espèrent le retour au calme après des manifestations meurtrières

En Guinée, l’année s’achève dans un contexte de mouvements sociaux. Les Guinéens ont encore en mémoire de multiple manifestations ayant parfois provoqué la mort de participants. À l’occasion des fêtes, ils sont nombreux à souhaiter plus de quiétudes.

Dimanche, jour de prière pour les chrétiens, la Paroisse Sainte Rita de Sangoyah dans la banlieue de Conakry est pleines de fidèles.

C’est aussi une occasion de faire la collecte de fonds, de l’argent destiné aux prisonniers. Le père Martin Camara explique qu”Il y a à nous préparer matériellement et à nous préparer dans le cœur. Ce n’est pas une fête qui est simplement à l’extérieur, Noël, c’est cultiver la joie pour la famille, pour les enfants, surtout donner le bonheur à ceux qui en ont besoin, les pauvres, les mendiants, les prisonniers“.

La Guinée a connu cette année des mouvements sociaux. Des manifestations politiques et syndicales marquent encore certains Guinéens. Augustin et Martin ont prié pour la paix.

Je souhaite à tous les Guinéens de joyeuses fêtes, que la paix règne dans ce pays“, a confié Augustin. Quant à Martin, il fait des “vœux pour la paix et pour l’unité, que chacun se sente acteur de cette paix et de cette unité“.

Même son de cloche dans les rues de Conakry, Mohamed est musulman, mais lui aussi se sent concerné par la fête de Noël. “Je souhaite une très bonne fête à la Guinée, à ma famille ainsi qu’à mes amis“.

La Guinée, pays laïque malgré la minorité chrétienne, fête Noël de manière populaire. Plusieurs écoles ont déjà posé le sapin de Noël dans la cour. Des enfants, y compris les musulmans, recevront les cadeaux du père Noël.

VOA

À propos Directeur de Publication

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*