Accueil » Région » Amadou Diouldé Diallo conseiller en communication de KPC et porte parole de Hafia

Amadou Diouldé Diallo conseiller en communication de KPC et porte parole de Hafia

Le journaliste et historien a été choisi par l’entrepreneur KPC comme conseiller en communication et porte parole du Hafia Football club. Une belle prise pour le PDG de Guicopresse. Et Amadou Diouldé Diallo a expliqué les circonstances dans lesquelles il a été choisi.

Alors que je passais des fêtes de fin d’année joyeuses et royales chez ma femme Hadja Fatoumata Binta Bokoum à Sambailo Koundara, KPC le PDG de GUICOPRES et Président du mythique HAFIA FC de Conakry prenait deux actes majeurs me nommant comme conseiller en communication et porte parole des verts blancs.
la surprise mêlée à l’immensité des tâches qui m’attendent passées , je mesure aujourd’hui la grande marque de confiance.
C’est pourquoi à tous frères et soeurs amis et connaissances , je demande vos prières et vos bénédictions afin de ne jamais trahir cette confiance de notre frère KPC, d’entretenir avec lui le meilleur relationnel humain possible ainsi que l’ensemble de mes nouveaux collaborateurs de GUICOPRES et du HAFIA.
ces prières et ses bénédictions me tiennent d’autant à coeur que mes fonctions sont toutes nouvelles dans mes expériences d’une quarantaine d’années à la Rtg ,au ministère des sports à la Feguifoot à la CAF et à l’AIPS.
Être le conseiller en communication d’un PDG de groupe de sociétés et d’entreprises surtout de la carrure et de l’envergure de Kpc,doublé de porte parole d’un club de légende comme le hafia,constituent de nouveaux chantiers de nouvelles classes d’école. Il faut donc apprendre sans complexe en se mettant à l’écoute du PDG lui même et de toute la famille Guicopresse et Hafia fc.
C’est pourquoi après ma présentation par monsieur Kaba le DRH à tout le personnel de Guicopresse du siège,j’ai consacré la matinée de ce samedi à la visite du siège du Hafia et du centre de formation à Wareya.
j’ai été vivement impressionné par la beauté des lieux mais surtout par le souci de formation des jeunes pensionnaires du centre transportés tous les matins à l’école par le bus du club et qui va les chercher à 13h 30 pour les ramener au centre.
Et ceux qui ne vont pas apprennent des métiers de leur choix le tout à la charge de KPC.
c’est tout un monde grouillant de cuisinières,femmes de maison,nettoyeurs,
dirigeants et footballeurs qui se retrouvent et qui font chacun son travail dans la synergie et la complémentarité.
Mais parceque KPC n’est pas un adepte de la publicité orageuse pas non plus du silence oisif
tous ses acquis marqués du sceau restent dans le cadre strict du concret à présenter quand ils seront emballés et présentés comme produits finis estampillés aptes à la consommation.
ce prince Nalou qui n’a pas encore 50 lunes n’aime pas non plus le culte de la personnalité encore moins le culte de l’immédiateté pour des résultats qui ne s’inscrivent pas dans la durée. il veut avec un potentiel local avec la valeur ajoutée qu’il procure,maintenir le Hafia fc dans l’immortalité en tenant les deux bouts des segments de son existence :le passé et le présent. avec pour postulat le retour aux premières loges du football africain du patrimoine national qu’est le hafia.
Le président  KPC ne veut pas entendre parler d’exhumation dans la mesure où on exhume que ce qui est enterré, enfoui. il veut d’un Hafia debout présent conquérant mais en empruntant le pas au philosophe en pressant lentement.
Ce matin de Wareya je me suis rendu au stade de nongo pour assister d’abord aux retrouvailles sportives hebdomadaires du personnel de Guicopresse et aux entraînements du Hafia fc. comme quoi la remise du métier sur l’ouvrage à bien commencé pour moi.

À propos Directeur de Publication

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*