Accueil » International » Etats-Unis: Trump traite les chefs de ses services de renseignement de «naïfs»

Etats-Unis: Trump traite les chefs de ses services de renseignement de «naïfs»

Nouvelle saillie de Trump contre les services de renseignement. Dans un tweet publié ce mercredi, Donald Trump accuse les chefs des agences de renseignement américain d’être « naïfs ». Mardi, le président a été contredit devant le Sénat par ses responsables sur les axes majeurs de sa politique étrangère.

Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

« Les membres des services de renseignement semblent être extrêmement passifs et naïfs », écrit le président américain sur Twitter. Et il ajoute : « Ils devraient peut-être retourner à l’école. »

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

The Intelligence people seem to be extremely passive and naive when it comes to the dangers of Iran. They are wrong! When I became President Iran was making trouble all over the Middle East, and beyond. Since ending the terrible Iran Nuclear Deal, they are MUCH different, but….

36,8 k personnes parlent à ce sujet

L’hôte de la Maison Blanche assure régulièrement faire plus confiance à son instinct qu’aux longs rapports concoctés par son administration et ce n’est pas la première fois qu’il s’en prend aux services de renseignement.

Mais ces nouvelles attaques surviennent au lendemain d’une audition des responsables de ces agences dont les analyses ont tranché avec la vision de Donald Trump sur plusieurs sujets clés : la Corée du Nord, la lutte contre l’Etat islamique (EI) et l’Iran.

Cela n’a pas été du goût du président qui fait valoir son point de vue dans une série de messages. Nous avons « une bonne chance » d’aboutir à la « dénucléarisation » de la Corée du Nord, affirme-t-il, par exemple. Mardi, le directeur du renseignement a déclaré que cette perspective était bien peu probable.

Au sujet de la lutte contre le groupe Etat islamique, le président souligne que d’énormes progrès ont été accomplis, mais n’affirme plus que l’EI a été vaincu. Il faut dire que dans la matinée, le département de la Justice a annoncé l’inculpation d’un Américain qui menaçait d’attaquer une synagogue dans l’Ohio au nom de l’Etat islamique.

Rfi

À propos Directeur de Publication

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*