Accueil » Non classé » Revue de presse kinoise du 8 février

Revue de presse kinoise du 8 février

Kinshasa – La tournée du président de la République qui est arrivé hier à Brazzaville et la clôture des candidatures pour l’élection des gouverneurs intéressent la presse parue ce vendredi à Kinshasa.

« Felix Tshisekedi à Brazzaville : le triomphe ! », s’exclame LE POTENTIEL. Le journal décrit une ambiance de fête à l’aéroport de Maya-Maya à l’arrivée de Félix Tshisekedi dans la capitale de la république du Congo. « Preuve des liens serrés qui lient les deux chefs d’Eta, le président Sassou a fait le déplacement de l’aéroport pour accueillir son hôte de marque. Sans compter le public, particulièrement la communauté de la RDC de Brazzaville, venu en grand nombre pour immortaliser cet instant », raconte le journal qui rappelle par ailleurs que Félix Tshisekedi est un habitué du palais présidentiel o siège Denis Sassou Nguesso.

L’AVENIR, de son côté, souligne que les deux chefs d’Etat ont raffermi les relations de coopération et d’amitié. Le quotidien souligne, avant même la publication d’un communiqué final de cette rencontre, que l’occasion est donné aux deux présidents d’échanger sur des questions sensibles qui concernent les deux pays, mais aussi le comportement qu’il faut adopter par rapport à d’autres partenaires africains.

« Après la première tournée régionale, Addis-Abeba : Tshisekedi entre rupture et continuité », titre LA PROSPERITE. Alors que les relations diplomatiques se sont affaissées sous toutes les formes, principalement durant les derniers mois de Joseph Kabila à la tête de la République Démocratique du Congo, indique le quotidien, l’actuel locataire du Palais de la Nation avait également promis pour son premier quinquennat, de baliser ce chemin de coopération directe et rétablir le contact solide avec les Etats régionaux et internationaux. Et de s’interroger si cette ouverture dont il exhibe déjà les fresques auprès de quelques pays voisins va-t-elle s’étendre plus loin.

Dans un autre sujet, sur place au pays, FORUM DES AS fait savoir que l’idée d’une coalition se précise davantage et révèle un « gouvernement de 36 ministres et 9 vice-ministres en gestation ». C’est ce qui semble, poursuit le quotidien, transparaître des négociations menées en ce moment quelque part en Afrique australe en vue de la formation du premier gouvernement de la 3ème législature.

Selon le journal, Le PPRD, premier parti en termes de sièges à l’Assemblée nationale,donnerait le Premier Ministre, tandis que les plateformes CACH, AFDC-A et AAB auraient, chacune un Vice-Premier ministre. Selon toujours cette mouture de répartition dont une copie a atterri à Forum des As, le PPRD et CACH auront chacun 4 ministres et 2 vice-ministres. Le regroupement cher à Modeste Bahati Lukwebo, AFDC-A, alignera 3 ministres et 1 vice-ministre. Quelques plateformes proches de Moïse Katumbi, participeraient au gouvernement. Il s’agit, entre autres, d’AMK (2 ministres), G7 (1 ministre) et AR (1 ministre).

« Ce partage suggère par lui-même une coalition gouvernementale FCC-CACH, alors qu’au regard des résultats des présidentielle et législatives nationales, le pays devait techniquement s’engager dans une cohabitation », indique le tabloïd.

AFRICANEWS rapporte que sept prétendants sont dans la course pour succéder à Kimbuta à la tête de la capitale congolaise, après que la CENI ait clôturé, jeudi 7 février 2019, l’opération de réception des candidatures pour l’élection des gouverneurs des provinces en RDC.

Le trihebdomadaire remarque que deux des sept candidats se sont présentés sous le label de leurs partis politiques, notamment le PPRD Gentiny Ngobila Mbaka et l’UDPS Laurent Batumona. Ils ont respectivement comme colistier Néron Mbungu et Gérard Mulumba Kongolo Gekoko. Les cinq autres, poursuit le journal, s’alignent comme indépendants.

Socrate Nsimba/MMC 


(SNK/Yes)

Source : United Press International

À propos Directeur de Publication

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*