Accueil » International » Syrie: l’EI lance des attaques-suicide contre des personnes fuyant Baghouz

Syrie: l’EI lance des attaques-suicide contre des personnes fuyant Baghouz

Le groupe Etat islamique a lancé vendredi 15 mars des attaques-suicide contre des personnes fuyant la région de Baghouz, dernier réduit jihadiste en Syrie situé à l’est de l’Euphrate. Ces attaques ont fait six morts et des blessés, selon un porte-parole de la coalition arabo-kurde combattant les jihadistes.

Un porte-parole des Forces démocratiques syriennes les FDS, soutenues par les Etats-Unis, a annoncé que trois attaques suicide ont pris pour cible des rassemblements de personnes fuyant le réduit de Baghouz.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a fait état, lui, de deux attaques menées par des femmes du groupe Etat islamique. Les kamikazes ont actionné des ceintures explosives au milieu de la foule qui attendait d’être transférée loin des zones de combat.

Les explosions ont fait des morts et des blessés parmi les civils, mais aussi dans les rangs des FDS, selon l’Observatoire. L’évacuation des civils et la reddition des combattants de l’EI se sont poursuivies ces deux derniers jours, alors que l’assaut contre le dernier réduit jihadiste a repris en début de semaine.

L’OSDH a précisé que 6 300 personnes, des civils, des membres des familles de jihadistes et des combattants se sont rendus cette semaine aux FDS. Parmi eux figurent des Syriens, des Irakiens, des Libanais et des Occidentaux.

Des centaines de personnes sont toujours cachées dans les tunnels souterrains.
300 jihadistes auraient par ailleurs réussi à passer à travers les mailles du filet pour rejoindre des poches de l’EI situées dans le désert de la Badia, dans la région contrôlée par les troupes gouvernementales syriennes et leurs alliés, sur la rive occidentale de l’Euphrate.

Rfi

À propos Directeur de Publication

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*