Accueil » Sport-culture » CAN U17 : LA GUINÉE AVEC DE SOLIDES ARGUMENTS

CAN U17 : LA GUINÉE AVEC DE SOLIDES ARGUMENTS

De retour dans la compétition en 2015 après 20 ans de galère entre absence et élimination au premier tour, la Guinée s’inscrit désormais dans une régularité relative. Troisième lors des deux dernières éditions le syli national cadet arrive en Tanzanie avec des arguments solides.

Pour la première fois de l’histoire, la sélection guinéenne des moins de 17 ans va disputer une phase finale de coupe d’Afrique pour la troisième fois d’affilée. Rien de plus encourageant pour un pays qui fait plus que de la figuration dans cette compétition. En 2015 au Niger et au Gabon en 2017, la Guinée a fini avec la médaille de bronze. La seule fois qu’elle avait réalisé une telle performance remonde à 1995 où elle avait également fini troisième.

Au fil de ses dernières participations, la sélection ouest-africaine a misé sur des joueurs qui poursuivent leur carrière aujourd’hui chez les grands. Abdoulaye Jules Kéita (Dijon/France), Fodé Camara (Gazélec Ajaccio/France) et Aguibou Camara (Lille/France) sont entre autres des exemples qu’on peut citer. Le réservoir est assez riche et la prochaine CAN en Tanzanie devrait révéler de nouveaux noms. Dans la lignée de ce que la Guinée a montré au Niger et au Gabon.

Une équipe très technique avec des joueurs très à l’aise balle au pied. C’est en cela qu’on pourrait résumer cette équipe guinéenne dont on a vu les forces lors du tournoi de Dakar où sur quatre matchs, l’équipe compte deux victoires (3-1 contre la Mauritanie et 2-2 ; 5-4 TAB face au Mali) un nul (1-1 avec le Cap-Vert) et une défaite (4-0 contre le Sénégal).

Voir l’équipe guinéenne jouer est un régal. Les prestations lors des dernières CAN en font foi. Pour ce qui sera sa 8e participation à une phase finale de coupe d’Afrique, la Guinée arrive avec l’intention de faire mieux. Cela veut donc dire que c’est une place en finale qu’elle vise. Maleah Camara ne le cache d’ailleurs pas. « Nous voulons faire plus que Souleymane Camara. Nous ne sommes pas là pour rivaliser avec nos prédécesseurs. Même si nous le faisons, c’est dans le positif. On veut cette fois-ci aller en finale » affirme le sélectionneur guinéen.

Algassime Bah, vice-capitaine de l’équipe, aborde dans le même sens que son entraîneur et voit la Guinée atteindre cet objectif en Tanzanie. « On a éliminé le Mali double tenant du titre. Même si c’est le tenant du titre que tu élimines, tu te dois de le remplacer. Voilà un petit défi qu’il y a dans nos vestiaires. Je pense qu’on a un bon groupe et on peut y arriver. On vise la finale » nous explique celui qui sera l’un des joueurs à suivre en compagnie d’autres pépites comme Momo Fandjé Touré.

Des trois premières équipes de la CAN en 2017, la Guinée est le seul pays présent en Tanzanie. Le Mali et le Ghana étant absents. Dans son groupe, le syli cadet devra lutter avec son voisin sénégalais qui l’a battu (4-0) lors de la finale du tournoi de Dakar. Le Cameroun et le Maroc sont les deux autres clients qui se dressent sur le chemin des Guinéens qui devront assumer leur statut de favori s’ils veulent aller loin dans la compétition.

À propos Directeur de Publication

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*