L’artiste Kerfala Kanté n’est plus

Kerala Kanté surnommé l’oiseau de sankaran est décédé cette nuit à Conakry dans une clinique privée de la place. Kerfalla Kanté était âgé de 60 ans

Kerfala Kanté est un chanteur et guitariste, issu d’une ancienne famille de griots, dans la région de Faranah (Guinée). Ayant commencé sa carrière musicale en 1992, à Conakry, il doit son succès à ses thèmes et ses arrangements résolument modernes. Pour autant, celui que toute l’Afrique de l’Ouest surnomme “l’oiseau du Sankaran”, vénère et connaît bien la tradition Mandingue ; ainsi, il fut un élément clé de la première édition de l’album “Mandekalou” : Mande Jeliou, The art and soul of the mande griots.

puce

“Traditioniste rompu, [son]père Kemo est un parfait balafoniste qui initie très tôt son rejeton aux sonorités magiques de cet instrument et à sa pratique.

puce

A dix ans, Kerfallah Kanté est déjà un petit maître-balafon apprécié de tout Koumandikoura, son village natal. Cinq ans plus tard, Kerfallah reçoit une guitare sèche qu’il travaille très rapidement pour se forger un style différent. L’adolescent devient un « ambianceur » des baptêmes mariages et autres retrouvailles traditionnelles.

puce

Des va-et-vient constants vers la ville de Faranah le font découvrir aux musiciens du “Tropical Djoli-Band” qui n’hésitent pas à l’engager, après un bref passage dans l’ensemble instrumental de la préfecture. […]

Il obtient aussitôt la consécration avec le titre « Déni Kéléni ». Ses paroles sont sensées, ses textes élagués des banalités tropiques.

De 1980 à 1983, Kerfallah sera une véritable cheville ouvrière du “Tropical” qui en fait sa force de frappe dans les grandes joutes culturelles nationales.

puce

C’est Ibrahima Kouyaté, le guitare solo de Bala et ses Baladins qui l’invitera en fin 84 à rejoindre les rangs de cette formation légendaire. Mais son arrivée correspond à une période de jachère que traversent les Baladins. Faute d’instruments, l’orchestre se tourne pratiquement les pouces. Kerfallah s’anime.

puce

Pour sa récréation, il participe au groupe « Ninja ». Voilà que le destin place sur sa route, un passionné de musique, découvreur de vedettes, Alpha Traoré James. Il l’introduit à la Direction Nationale de la RTG pour un premier enregistrement studio avant de le présenter au producteur Ahmadou Diouldé Sall qui aussitôt signe un contrat exclusif avec lui. […]

puce

La première cassette en 1991 et c’est le plébiscite. L’oiseau du Sankaran a pris son envol victorieux. Depuis, il vole de succès en succès, survole les hits et autres palmarès internationaux…”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*