Archives du mois: août 2019

Alpha Condé annoncé à Tokyo pour une conférence

Conakry, 26 août 2019(AGP)- Le Président de la République, Professeur Alpha Condé, prendra part du 28 au 30 août 2019, aux travaux de la 7ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 7) à Yokohama, au Japon. Organisée par le gouvernement japonais conjointement avec les Nations Unies, le Programme des Nations Unies pour le Développement, la Commission ...

Lire la suite...

Gabon: la demande d’expertise médicale d’Ali Bongo, un feuilleton juridique

Au Gabon, la cour d’appel de Libreville doit en théorie examiner ce lundi 26 août la demande d’expertise médicale d’Ali Bongo initiée par plusieurs personnalités de l’opposition qui doutent de la capacité du président à gouverner depuis son AVC il y a dix mois. La demande d’expertise fait débat depuis plusieurs mois. Un débat juridique, qui commence début mai avec le ...

Lire la suite...

Sit-in de la presse guinéenne lundi 26 août pour dénoncer la situation des journalistes interpellés

Le milieu des médias en Guinée est secoué par les poursuites judiciaires engagées contre le doyen de la presse, Souleymane Diallo, fondateur du groupe Le Lynx/La Lance, et Aboubakar Diallo, directeur de Lynx FM. Les avocats des journalistes vont demander la levée des restrictions qui leur sont imposées, selon Me Mohamed Traoré, joint par VOA Afrique. Souleymane Diallo et Aboubakar ...

Lire la suite...

Guinée – La presse ne pliera pas et ne rompra pas ! Boubacar Yacine Diallo

« Si l’Etat est fort, il nous écrase. S’il est faible nous périssons ». Cette pensée de Paul Valéry semble avoir été mal assimilée par de nombreux dépositaires d’autorité administrative ou judiciaire dans notre pays. On peut le vérifier désormais par l’acharnement, rarement égalé, sur la presse libre depuis 1991. Sinon, c’est difficile de croire qu’un juge puisse interdire à ...

Lire la suite...

Muselement de la presse: les associations professionnelles de médias annoncent des mesures

COMMUNIQUE CONJOINT DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MEDIAS EN GUINEE Les membres des organisations professionnelles de presse URTELGUI, AGUIPEL, APAC, REMIGUI, UPLG, AGEPI, UFSIG, SPPG, AJPRG et l’UPF-Guinée se sont retrouvés ce jeudi 22 août 2019 en réunion d’urgence. Les débats ont porté sur la violation manifeste de la Loi 002 portant liberté de la presse en Guinée marquée par le ...

Lire la suite...

Guinée: débat rouvert sur la dépénalisation des délits de presse

Deux jours après la convocation de Souleymane Diallo par la police judiciaire, le débat sur la dépénalisation des délits de presse est relancé en Guinée. À la sortie de son audition, l’administrateur de la radio Lynx FM a été placé sous contrôle judiciaire. Il est poursuivi notamment pour diffusion de données de nature à troubler la sécurité publique par le ...

Lire la suite...

Le FNDC appelle la presse à résister

Les responsables du front national pour la défense de la constitution a dans un communiqué exhorté les journalistes Guinéens à résister contre le muselement . L’un de pionniers de la liberté de presse le doyen Diallo Souleymane a été inculpé par la justice. Le tord de sa radio est d’avoir fait passer sur les antennes de Lynx fm une dissidente ...

Lire la suite...

Acharnement des pouvoirs publics contre la presse privée. Déclaration de l’urtelgui

DECLARATION DE L’UNION DES RADITODIFFUISIONS ET TELEVISIONS LIBRES DE GUINEE SUITE AU PLACEMENT SOUS CONTROLE JUDICIAIRE DU JOURNALISTE ET FONDATEUR DE LA RADIO LYNX FM DECLARATION C’est avec beaucoup d’interrogations et de frustration que le bureau exécutif de l’Urtelgui a appris, dans la matinée du lundi, 19 août 2019, le placement sous contrôle judiciaire du journaliste et fondateur de la ...

Lire la suite...

Guinée: Paul Put et Amadou Diaby lourdement punis pour corruption

La commission d’éthique de la Fédération guinéenne de football a prononcé de lourdes sanctions à l’encontre de l’ancien sélectionneur Paul Put et du premier vice-président de la Feguifoot Amadou Diaby, coupables de corruption. Le premier est banni à vie, le second écope de sept ans de suspension (dont cinq ferme). Des peines assorties d’amendes. La Guinée tourne peu à peu ...

Lire la suite...