L’Union européenne prête à jouer les médiateurs en Guinée

Les préparatifs du processus électoral et la décision de coupler les élections législatives du 1er mars 2020 à un référendum constitutionnel, divisent profondément le pays.

De graves faits de violences ont déjà pu être observés dans ce contexte.

L’importance de cette double échéance impose de s’assurer, dans le cadre d’un dialogue inclusif, des conditions de transparence et d’inclusivité, ainsi que du respect du cadre régissant les élections.

L’unité et la paix en Guinée doivent prévaloir sur les intérêts partisans.

L’Union Européenne, partenaire de longue date de la Guinée, est prête à contribuer à la facilitation d’un dialogue inclusif, en partenariat avec les acteurs régionaux et internationaux.

Virginie Battu Henriksson

Spokesperson for Foreign Affairs and Security Policy

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*