Vive tension à Coyah ce Mardi

Des violents affrontements ont opposés des jeunes manifestants aux forces de l’ordre dans la prefecture de Coyah située à une trentaine de km de la ville de Conakry. Tout serait parti d’un barrage érigé à cet endroit pour couper Conakry du reste du pays. La capital Guinéenne est durement touché par le COVID-19 avec plus de 2000 personnes contaminées. Les conducteurs de taxi motos et vehicules se plaignent des racquettage des policiers . Et les jeunes ont décidé ce Mardi d’enlever ces barrages. Dans la matinée les forces de l’ordre tirent à balle réelle selon des témoins . Il y ‘aurait eu deux morts dont une femme enceinte.

Yayé Barry

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*