Covid-19: la Guinée atteint la barre de 3000 contaminés

A la date du 20 mai, (457) échantillons ont été testés dont 140 cas positifs soit un indice de positivité de (31 %). Depuis le début de la maladie nous avons enregistré un total de (3 067) cas.

(680) patients sont actuellement hospitalisés sur les sites de Donka, du Camp Alpha Yaya, de Nongo, de Kenien, de Gbéssia, du CREMS, et de la maison centrale.

Nous avons enregistré (27) nouvelles guérissons pour un total de (1552) et (19) décès. (17) malades sont en soins intensifs. Depuis le 12 mars (72) malades sont passés à la réanimation.

Dans le cadre des activités communautaires, nous avions visités (53311) ménages dans le cadre de la distribution des masques et de la sensibilisation avec l’appui des organisations de la société civile. (4341) kits de lavage de mains ont été installés et (157 436) masques ont été distribués aux populations à faible revenu.

En ce qui concerne la stratégie globale de dépistage de masse tous les cas contacts et suspects sont systématiquement dépistés afin d’identifier le plus grand nombre de personnes infectées. Cette stratégie est l’un des axes forts de la riposte.

Actuellement, nous avons (11) sites de prélèvement opérationnels dans les (05) communes de la ville de Conakry : Km36 (Camp Kourouma), Matam, Tombo, Kouria, Gbéssia port 1, Centre de santé de Maciré, Koulewoundy, Ratoma, Donka, Flamboyant et Camp Yaya.

La mise en place de ces sites répond au besoin de détecter précocement tous les cas contacts ou suspects à temps. Ce qui contribuera à circonscrire cette épidémie.
Sur chaque site de prélèvement, il y a des techniciens de laboratoire, des assistantes sociales ayant pour mission d’:
• Organiser le site de prélèvement,
• Sensibiliser tous ceux qui viennent se faire prélever,
• Lister les contacts et les proches des contacts,
• Assurer la saisie et le rendu des résultats,
• Doter chaque personne prélevée des bavettes.

Actuellement, les conditions de prise en charge se sont nettement améliorées sur les différents sites de (Donka, Nongo, Camp Alpha Yaya, CREM’S, Kenien ) et nous invitons les personnes testées positives à accepter de se faire prendre en charge.

Sur chacun de ces sites, nous avons le personnel soignant composé de médecins, d’infirmiers et d’hygiénistes qui se relaient au quotidien pour assurer aux malades une meilleure prise en charge.

Dans ce même registre, il faut mettre un accent particulier sur le site spécifique de la maison centrale de Conakry où les malades sont répartis entre (02) compartiments (hommes et femmes). Cela dénote de l’engagement des autorités à offrir à la population carcérale les mêmes conditions de prise en charge que les autres patients.
Le traitement des malades de la COVID-19 se fait sur la base d’un protocole autorisant l’utilisation de l’Azitromycin 500mg, Chloroquine Phosphate 100mg.

« Le temps qui nous reste à vivre est plus important que toutes les années passées » sur ce, nous vous invitons à :
Porter correctement et systématiquement les masques pour vous protéger et protéger les autres;
Respecter la distanciation d’au moins 1m pour éviter le risque de contamination;
Laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon pour éliminer physiquement le virus;
Eviter les régroupements pour dimunier le risque de vous infecter et infecter les autres;
Eviter les voyages non essentiels pour ne pas transporter la maladie vers l’intérieur du pays.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*