Covid-19; la Guinée enregistre prés de 3700 cas confirmés

Dans la journée du 28 mai (702) échantillons ont été testés dont (103) positifs soit un indice de positivité de (14%). Depuis le début de la maladie nous avons enregistrés un cumul de (3 656) cas confirmés.

(750) patients sont hospitalisés sur les différents sites répartis entre les centres de : Donka (358), camp Alpha Yaya (23), Nongo (131), Kénien (71), Gbéssia (82), la maison centrale (19) et CREMS Kindia (23) et (50) nouvelles personnes sont sorties guéries pour un cumul de (2000) au total. (16) malades sont sous des soins intensifs actuellement.

En outre, les personnes guéries du COVID-19 ne représentent aucune menace pour vous et ne doivent pas faire l’objet de stigmatisation.
Imaginez un voisin qui a volontairement accepté de se faire dépister, s’est soumis au traitement et après sa guérison se voit rejeter par son réseau social. Cet état de fait peut entrainer plusieurs conséquences non seulement pour lui mais aussi pour d’autres personnes :

La perte de confiance en soi ;
La honte de vivre dans son milieu social ;
La crise de solidarité entre voisins ou collègues.

La peur de la stigmatisation peut créer de la réticence pour se faire dépister et de se faire prendre en charge. Cela pourrait donc causer un retard dans la prise en charge des nouveaux cas ainsi que des possibilités de complication pour les patients les plus à risque.

Nous tenons à vous rassurer qu’un guéri de la COVID-19 ne représente aucune menace c’est-à-dire il est sain comme toute autre personne. Cela voudrait dire qu’il ne peut plus infecter une autre personne.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*