Foniké Mangué du FNDC libéré

relaxé hier -jeudi 27 août- par le Tribunal de première instance de Dixinn, une commune de Conakry. Surnommé « Foniké Mengué », Oumar Sylla avait été interpellé à son domicile le 24 avril dernier. A l’issue de son procès, ce militant du FNDC a été reconnu non coupable des faits relevant de « communication et divulgation de fausses informations », « menaces et violences tendant à la mort ». Pour ses avocats, ce verdict reflète la victoire du droit. 

Pour Maître Salifou Beavogui, un des avocats de Foniké Mengué, joint au téléphone par Bineta Diagne du service Afrique de RFI, cette libération est « la victoire du droit sur l’injustice ». C’est une décision « sage et conforme à la loi » pour leur client, libre après « quatre longs mois de détention arbitraire ».

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*