Guinée : Emmanuel Macron juge la situation “grave” après la réélection d’Alpha Condé

Pendant l’entrevue qui a duré plus d’une heure, le président aborde la lutte anti-terroriste dans le Sahel, la première année au pouvoir de son homologue algérien Abdelmadjid Tebboune, qu’il juge “courageux” au vu du projet de transformation lancé en Algérie, le conflit au Sahara occidental, ses relations avec le président du Rwanda, Paul Kagame, qu’il salue pour avoir “beaucoup pacifié le discours politique rwandais à l’égard de la France ces dernières années”, ou la question de la colonisation en Afrique

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*